Notre éthique

Notre association de Perpignan s’appuie sur une éthique stricte et des valeurs fondamentales, initiées par Alexis DANAN, « L’enfant qui souffre n’a pas le temps d’attendre. ».

L’enfant est avant tout un individu à part entière, acteur de son propre devenir et sujet de droit. « L’enfant ne devient pas un homme, il en est déjà un. » Janusz KORCZAK.

A son niveau, l’association garantit la confidentialité et le secret absolu concernant les cas d’enfants victimes, leur identité et celles de leur famille, y compris pendant ses propres réunions (permanence, conseil d’administration).

Le respect de la dignité amène l’association à prendre en considération tout ce qui lui est rapporté sur l’enfant victime en respectant sa pudeur et sa liberté d’expression, sans jugement.

L’association assure de sa discrétion les personnes qui la saisissent afin de signaler un cas de maltraitance, ou un enfant en danger. Elles peuvent conserver l’anonymat si elles en font la demande et l’association peut prendre en charge, à leur place, la responsabilité du signalement.

L’association ne se positionne pas dans les conflits familiaux ni dans les problèmes de séparation des parents.

L’association ne se bat que pour l’intérêt de l’enfant.

^