Actualité

Nous nous réjouissons de la création d’un Secrétariat d’Etat à la Protection de l’Enfance représenté par Monsieur Adrien Taquet.

Signe fort du Gouvernement pour faire de la Protection de l'Enfance une action, enfin, prioritaire, Monsieur Adrien TAQUET a été nommé le 25 janvier auprès de Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé.

La feuille de route du Gouvernement prévoit qu'Il est chargé de proposer des mesures pour assurer le droit à la sécurité, à la santé et à l’éducation des enfants confiés à la protection de l’enfance.

Il va également conduire, avec le Conseil national de protection de l’enfance, l’élaboration de la stratégie de la protection de l’enfance.

Espérons que cela va enfin faire prendre conscience de la réalité de la situation.


Intervention à Pia : état des lieux sur la maltraitance des enfants

Une conférence sur la maltraitance des enfants en France en 2014 a été organisée par la commune. La commune a mis en place divers événements sur trois journées à l’occasion du 25e anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant.

Jeudi 20 novembre, en soirée, une conférence ayant pour thème «l’état des lieux de la maltraitance, en France, en 2014» a été animée par Eric Agusti, président d’ENFANCE majuscule Perpignan (association pianencque) et Louis Gérente, conseiller technique et ancien directeur adjoint de l’Ime (institut médico éducatif) de Port-Vendres.

Durant près de deux heures, ils ont abordé les diverses formes de maltraitance qui touchent toutes les classes sociales. Des préjudices physiques, moraux et sexuels à tout ce qui empêche le développement de l’enfant, les sujets sont malheureusement nombreux. «On ne peut accepter qu’un enfant souffre, le problème devrait être considéré comme un cas de santé publique » précise Eric Agusti. Ce dernier stipule, qu’à ce jour, en France, deux enfants décèdent tous les jours, de maltraitance et l’an dernier, dix-huit jeunes victimes se sont suicidées. Des chiffres méconnus de tous. Dans la plupart des cas, il n’y a aucun signe d’alerte mis à part ceux visibles (coups, changement de comportement brutal, etc.). Au moindre doute, il est important de prévenir la cellule de recueil des informations préoccupantes du conseil général (CRIP) ou une association de protection infantile ou bien encore, d’appeler le 119.

ENFANCE majuscule Perpignan intervient dans les écoles afin de sensibiliser les enseignants et les élèves sur le sujet et pour permettre aux enfants maltraités de se confier plus facilement. L’association traite vingt-cinq cas par an (aides juridiques, entre autres) grâce aux subventions affectées en totalité pour ces mineurs. Le président conclut en lançant un appel aux bénévoles qui souhaitent, comme chacun des membres, militer pour la protection des enfants.

Nelly Di Fraja (correspondante de l'Indépendant)

119 : Allô enfance maltraitée, 24h/24, appel gratuit

Intervention à Pia : état des lieux sur la maltraitance des enfants - Photo Nelly Di Fraja
Intervention à Pia : état des lieux sur la maltraitance des enfants - Photo Nelly Di Fraja

Intervention à Ur :

Sur l’invitation de Monsieur Samir Régragui, président de "Familles de France Cerdagne-Capcir", les membres de l’association sont intervenus le jeudi 06 novembre à la Mairie d’Ur de 20h30 à 23h.
Les échanges avec les auditeurs ont été riches et prometteurs d’une collaboration qui doit se mettre en place.
Nous remercions à nouveau tous les participants et plus particulièrement Monsieur Régragui pour son initiative et son accueil.

Pendant l'intervention, de gauche à droite sur la photo : S. Régragui (président de Familles de France Cerdagne Capcir, E. Agusti (président d'Enfance Majuscule Perpignan), J-L Gérente
Pendant l'intervention, de gauche à droite sur la photo : S. Régragui (président de Familles de France Cerdagne-Capcir, E. Agusti (président d'Enfance Majuscule Perpignan), J-L Gérente

^